Ses origines familiales oléronaises et son intérêt pour la littérature et l’œuvre de Pierre Loti ont incité le chef d’orchestre Julien Masmondet à fonder le festival Musiques au Pays de Pierre Loti en Pays Marennes- Oléron et Pays Rochefortais. Depuis sa création en 2005, cet événement a pour objectif de diffuser la musique classique en Charente-Maritime auprès d’un large public. Au fil des années, le Festival s’est affirmé comme un événement culturel incontournable de la région Nouvelle-Aquitaine grâce à l’originalité de sa programmation et à la qualité de ses artistes invités.


 

En 2022, après 18 ans à la tête du Festival, Julien Masmondet décidé de passer le relai à Victor Sicard qui deviendra le nouveau directeur artistique à partir de 2023. Un changement dans la continuité puisqu’il continuera d’établir des correspondances artistiques entre la musique classique et la littérature et imaginera une programmation qui participe à la redécouverte d’œuvres et à la promotion de compositeurs français rarement joués de la période de la fin du XIXe au début du XXe siècle.


 

Depuis sa création, le festival a ainsi révélé des partitions méconnues de Jean Cras, Félicien David, Cécile Chaminade, Reynaldo Hahn, Albert Roussel, Charles Koechlin, Joseph-Guy Ropartz, Florent Schmitt, Maurice Delage, Joseph Canteloube aux côtés d’oeuvres de Claude Debussy, Maurice Ravel et Gabriel Fauré... Des adaptations inédites pour récitant et orchestre et des concerts-lectures à partir d’œuvres de Loti ont été créés parmi lesquels Pêcheur d’Islande de Joseph-Guy Ropartz, Les Heures persanes de Charles Koechlin ou bien Ramuntcho de Gabriel Pierné. La 12e édition du Festival en 2016 a permis de ressusciter l’opéra L’Île du rêve de Reynaldo Hahn, d’après le roman Le Mariage de Loti, qui n’avait quasiment pas été joué depuis sa création à l’Opéra-Comique en 1898 et qui a connu un vif succès au Théâtre de la Coupe d’Or et à l’Athénée-Théâtre Louis Jouvet à Paris.


 

Pour cette manifestation de haute qualité, Julien Masmondet s’est entouré de musiciens de renom et de personnalités du monde littéraire et artistique. De brillants jeunes solistes ont partagé l’affiche avec des artistes confirmés. Des pensionnaires ou sociétaires de la Comédie-Française tels que Dominique Blanc, Didier Sandre, Loïc Corbery, Eric Génovèse ou les comédiennes Marie-Christine Barrault et Catherine Frot ont été invités pour faire revivre les textes de Loti, ainsi que la prose de Proust, Chateaubriand, Lamartine, Nerval, Gautier, Flaubert ou la poésie de Mallarmé, Baudelaire, Louÿs, Segalen, Verlaine...


 

Cet événement participe également à la promotion des musiciens de la région en programmant de jeunes ensembles locaux (Duo Cellosubito, Quatuor Kadenza, Ensemble Osmose) aux côtés de formations telles que l’Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine et le Grand Chœur de l’Abbaye-aux-Dames de Saintes. Une collaboration s’est aussi établie avec le peintre oléronais Dominique Barreau dont les tableaux offrent un support aux affiches et programmes des manifestations.


 

Le festival invite régulièrement le public à la rencontre de créateurs d’aujourd’hui, parmi lesquels l’écrivain Mathias Enard, prix Goncourt 2015, les compositeurs Pascal Zavaro ou Philippe Hersant, pour découvrir des créations qui côtoient les chefs d’œuvres du répertoire. Le festival co-produit et accueille les premières mondiales des opéras Manga-Café et du Coq Maurice de Pascal Zavaro commandé et créé par Julien Masmondet à la tête de son ensemble Les Apaches.


 

A forte vocation pédagogique, Musiques au Pays de Pierre Loti organise chaque année, en partenariat avec l’Education nationale, de nombreuses actions en direction du public scolaire ainsi qu’auprès de jeunes musiciens. Il fait ainsi découvrir la musique classique et l’univers de Pierre Loti à de nombreux enfants du département grâce aux « Concerts Jeune Public » et crée des rencontres entre élèves musiciens et solistes invités lors de master class.


 

Sous l’impulsion de ses différentes présidents, le festival a développé une mission sociale importante en favorisant l’accès aux concerts à des publics en difficultés ou en exclusion (Maison d’Arrêt de Rochefort, résidents d’Ehpad, patients de centre de rééducation, familles en difficultés) et en multipliant les partenariats avec les associations locales.


 

Placé sous la haut patronage de l’Académie française et aujourd’hui reconnu d’intérêt régional, le festival reçoit depuis la première édition le soutien de nombreux partenaires publics et sponsors locaux : il a été fortement aidé par l’Oléronais Pierre Bergé qui fut son président d’honneur et mécène. Julien Masmondet a, pour sa part, reçu en 2010 le Prix Cognac-Chabasse de l’Académie de Saintonge et s’est vu remettre en 2018 le Prix de la Révélation musicale de l’année, décerné par l’Association professionnelle de la Critique, pour la qualité de sa programmation.


 

Depuis 2010, le festival Musiques au Pays de Pierre Loti, fidèle à l’esprit d’ouverture artistique et de dialogue culturel qui le caractérise, travaille en partenariat avec le service de la culture de l’Ambassade de Turquie. De nombreux concerts-lectures sont programmés dans lesquels dialoguent compositeurs français et turcs (Ulvi Cemal Erkin, Ahmet Adnan Saygun) avec des textes de Loti en regard des poèmes de Nâzım Hikmet. Le célébre Trio Kudsi Erguner fut invité en 2011 pour un concert de musique traditionnelle turque et le festival fait régulièrement intervenir de jeunes solistes et comédiens turcs vivant en France.


 

A partir de 2023, Victor Sicard poursuivra l’objectif du festival d’explorer toujours plus loin les horizons du célèbre écrivain-voyageur en imaginant de nouvelles thématiques et en créant de nouveaux échanges culturels, reliant l’île d’Oléron et Rochefort au reste du monde.

L'association entretient des liens étroits avec l'Association Internationale des Amis de Pierre Loti.