© Artemoise - Catherine Dune

À plus de 60 ans de distance, dans la société du XXe et celle du XXIe siècle, les opéras de Leonard Bernstein et Pascal Zavaro mettent chacun en musique une « histoire de couple ».

Trouble In Tahiti c’est la quête de l’« Être Parfait », dans un monde qui privilégie le paraître. Il s’agit aussi de la pérennité d’un couple dans une société qui a fait de l’hédonisme une finalité.  De son côté, Manga-Café représente l’évolution de relations amicales ou amoureuses, au travers des nouvelles technologies ; et nous parle aussi de la solitude qu’elles peuvent engendrer.

Avec Bernstein, les deux personnages principaux sont mariés et font face à une crise intime, sur fond d’ «American Way of Life»; Dinah et Sam sont piégés dans leur petit monde aseptisé où ils tournent en rond. L’ «American Dream» devient un cauchemar. Nous les accompagnons au fil d’une de leurs journées et nous assistons désarmés à leurs plaintes, à leurs ambitions dérisoires et à leurs vains espoirs.

Un trio de commentateurs décrit la situation et livre son point de vue, parfois ironiquement, dans un langage jazzy qui pourrait sortir d’un «musical» ou d’un poste de radio dans les années 50. La musique, selon les cas, joyeuse ou mélancolique, est très caractéristique du style de Bernstein, inspirée par les musiques populaires de Broadway.

Chez Zavaro, les deux protagonistes entament une histoire, nous suivons la métamorphose de leurs caractères et l’évolution de leur relation. Les réseaux sociaux et les messageries d’internet occupent une place prépondérante. La communauté des internautes commente, encourage, ou met en garde Thomas, qui s’est «réfugié» derrière son ordinateur.

La musique dépeint un monde industriel et romantique à la fois.  Les mélodies triviales des jeux-vidéo, les jingles automatiques et grinçants, s’enchaînent aux plages lyriques et aux arias émues des amants bouleversés.

Eléonore Pancrazi, Thomas / Dinah

Laurent Deleuil,  Un internaute / Sam

Morgane Heyse, Makiko / Girl

André Gass, Un internaute / Boy 1

Philippe Brocard, Un internaute / Boy 2

Ensemble « Les Apaches »

Julien Masmondet, direction musicale

Catherine Dune, mise en scène

Didier Henry, assistant à la mise en scène

Elsa Ejchenrand, décor

Arnaud Prauly, lumière

Elisabeth de Sauverzac, costumes

Thomas Palmer, chef de chant

Mercredi 23 mai 20h30

Jeudi 24 mai 20h30

Durée : 1h30 avec entracte

Lieu : Rochefort, Théâtre de la Coupe d’Or

  • Icone facebook
  • icone instagram

Association Musiques au Pays de Pierre Loti (MPPL) - B.P. 40010 - 17310 Saint-Pierre d’Oléron
‎Mentions légales / Tous droits réservés

© 2018 Nellie Bonnet